Catégories
Air Cargo

Peak season sur le transport aérien jusqu’à janvier

Peak season pour l’aérien ✈ : Pourquoi? Comment les difficultés maritimes se répercutent sur le transport aérien ? …

Comme chaque fin d’année, nous observons une Peak Season qui est une période d’activité logistique accrue, liée à un pic de ventes qui démarre dès la mi-octobre et s’achève après la mi-janvier, suite aux retours de certains cadeaux de Noël qui seront réexpédiés et/ou échangés.

Quelle est la situation actuelle pour le transport aérien ? Comment faire face aux éventuelles hausses tarifaires et aux retards de livraison engendrés par la congestion des routes, des ports et des aéroports internationaux ?

chargement fret aérien
Embarquement de marchandises dans l’avion

Impact de la peak season sur le tarif fret aérien

Les retards de livraison de matières premières engendrés par la crise du Covid-19, les fermetures temporaires de certains aéroports ou encore la reprise d’activité de certaines usines ont entraîné une hausse importante des volumes transportés entre les différents continents.

La peak season a donc débuté bien plus tôt cette année. Elle impacte déjà tous les transitaires et modes de transport.

L’augmentation des tarifs aériens est habituelle chaque année lors de la Peak Season. Elle est due au manque d’espace dans les avions.

Comment les difficultés maritimes se répercutent sur le transport aérien

Début novembre, la congestion des conteneurs est déjà extrêmement critique sur les trades Asie-Europe (FEWB) et Europe-Amérique du Nord (TAWB) avec des allongements de délais prévisionnels de 4 à 5 semaines.

Lorsque le trafic de colis est à son plus haut niveau, les délais de livraison augmentent et les compagnies maritimes comme CMA CGM appliquent un supplément spécial, le Peak Season Surcharge (PSS). En comparaison avec la hausse des coûts de fret maritime, le fret aérien semble alors bien plus accessible.

En effet, l’IATA (ou International Air Transport Association) a déclaré qu’en septembre 2021, le fret aérien n’était que 3 fois plus cher que le fret maritime, contre 12,5 fois avant la crise du Covid-19.

Une partie des échanges transnationaux se répercute donc sur le fret aérien express, aux délais de livraison plus rapides et plus sûrs. Par conséquent, les compagnies aériennes augmentent leurs tarifs de jour en jour et cette hausse devrait s’accélérer jusqu’à Noël. De même, il devient parfois difficile d’affréter sa marchandise à bord de certains vols cargo.

En effet, il y a de moins en moins de vols cargo sur nos axes africains, puisque CARGOLUX s’est totalement retiré de nos destinations africaines.

Quelques chiffres sur la situation actuelle

Le dernier rapport de I’IATA sur le marché du fret aérien dépeint une situation particulièrement problématique durant le mois de septembre, avant même le début de la peak season :

  • Demande mondiale en cargo tonne-kilomètre (CTKs) de 9,1% en comparaison à septembre 2019 (pré-covid)
  • Capacité de transport réduite de 12,2% pour le fret aérien international, comparé à 2019, ce qui s’explique principalement par l’absence temporaire de capacité soute à bord des avions long-courriers.

Cette année, il est donc primordial d’anticiper le transport des marchandises (import comme export) et d’envisager des alternatives sérieuses afin de recevoir ses précieux chargements en temps et en heure.

Quelles solutions envisager ?

Les professionnels de la logistique le savent bien, en matière de délais de transport, l’anticipation est la clé. Toutefois, pour les nombreuses activités dépendantes du volume de commandes effectives ou impliquant des produits périssables, cette option n’est pas toujours disponible.

Centrimex épaule les exportateurs et importateurs dans leurs opérations logistiques. Parmi les solutions mises en place actuellement par Centrimex, le groupage aérien offre une alternative rapide et économique au transport aérien sur palette ou par conteneur classique.

C’est notamment l’option idéale pour le secteur du luxe et des cosmétiques qui prépare 3 temps forts de son activité au plus fort de la peak season : les cadeaux de Noël, les achats beauté du Nouvel An puis les cadeaux de la Saint-Valentin.