Votre Lettre d'information Centrimex, Bonne lecture !

Problème d'affichage ? Visualisez cette page dans votre navigateur.

Centrimex

Lettre d'information
Centrimex News
Juin 2017

web www.centrimex.com mail contact@centrimex.com tel +33­ 4­ 42­ 15­ 98­ 20 > Transférer
prochain article

SOMMAIRE

prochain article
Centrimex Orgnisateur de Transport International
prochain article
Directeur Centrimex

  EDITO

Bonjour *|CIVILITE|* *|PRENOM|* *|NOM|*,

Le transport maritime est en pleine mutation, un Big Bang encore jamais vu ... Au cours de ces dernières années, le secteur a connu une phase de consolidation sans précédent. Le freinage des échanges commerciaux a poussé les armateurs à rationaliser leur flotte, alors que les tarifs du fret maritime se sont effondrés. Dans un contexte de forte concurrence et de taux de fret toujours plus bas, de nouvelles alliances se sont ainsi conclues. Les compagnies maritimes grossissent comme leurs bateaux, le monde du porte-conteneur est devenu celui des géants. En à peine sept ans, la capacité d’un bâtiment moyen a augmenté de 62 %. Dans le monde, le nombre de navires a augmenté de 8% en 2015. L'offre devient immense, la demande amorphe, le prix du pétrole est au plus bas, tout comme le taux de fret. Depuis 2009, les surcapacités du secteur oscillent entre 15 et 30%, selon certaines estimations. Quels impacts, à long terme, la généralisation des mega-vessels aura-t-elle sur les ports, les lignes régulières et la géopolitique du transport maritime ?
Nous travaillons en partenariat avec de nombreuses compagnies maritimes, rigoureusement sélectionnées sur la base d’accords privilégiés afin de minimiser les contraintes de coûts et de délais qui s’imposent au marché. Respectueux de vos exigences, nous sommes toujours soucieux de vous proposer les meilleures solutions logistiques. Vous restez notre priorité absolue et nous nous engageons à développer une prestation au plus près de vos attentes.

— CENTRIMEX

prochain article

Novalin, l'export de lin se porte bien

Novalin, l'export de lin se porte bien
Témoignage

La société Novalin, basée à Millam, non loin de Dunkerque, exerce un double savoir-faire de producteur et de négociant de lin et de fibres naturelles comme le chanvre et la soie, à destination des marchés du textile et de l’industrie.

Grâce à son expertise et à sa grande réputation de qualité sur ces marchés, les produits de Novalin équipent aussi bien notre garde-robe, notre voiture ou encore les billets en dollar US.

Christine Vanhersecke est Directrice d’Exploitation de Novalin France, elle est notamment en charge des expéditions des produits à l’export, principalement vers la Chine, l’Inde et les Etats-Unis. Christine Vanhersecke a choisi un partenariat avec Centrimex il y a deux ans, pour accompagner le développement de l’entreprise et l’importante croissance des volumes de containers à l’exportation.

Novalin, l'export de lin se porte bien

Elle s’en explique : « Nous avions besoin d’un prestataire capable d’accompagner notre développement à l’export, qui comprenne bien notre manière de travailler et en qui nous pouvons avoir toute confiance. Nous sommes une PME et nous aimons travailler avec des partenaires à taille humaine, chez qui nous ne sommes pas un simple numéro. Chez Centrimex nous avons trouvé une équipe de proximité composée de vrais professionnels qui n’hésitent pas à mouiller la chemise pour répondre à nos attentes. »

Pour Eric Liautard, Directeur Commercial de Centrimex, « Le projet Novalin fait partie de nos enjeux stratégiques car il vise à développer nos capacités et notre savoir-faire à l’export depuis nos ports français et européens vers le continent asiatique ou américain. Nos équipes opérationnelles havraises et anversoises, ainsi que Damien Beelkens, chargé de la relation commerciale avec Novalin, ont dû redoubler d’efforts et de rigueur pour faire face à la grave crise (pénurie de navires et hausse rocambolesque des tarifs) de ce début d’année 2017 vers l’Asie. »

Christine Vanhersecke salue la réactivité et le professionnalisme des équipes Centrimex qui ont parfaitement répondu à ce défi imposé par les nouvelles alliances maritimes : « Les équipes se sont bien débrouillées, en toute transparence et nous avons pu rassurer nos clients sur la solidité de notre chaîne logistique. »

Novalin, l'export de lin se porte bien

Après l’intégration de la filière Amérique du Nord dans le partenariat Novalin / Centrimex, il reste à souhaiter de nouveaux succès mutuels à nos deux entreprises qui démontrent au quotidien qu’il y a encore de la place dans le monde pour la qualité française.

prochain article

Centrimex s'implante au Maroc

L’ouverture commerciale de l’économie marocaine, entamée depuis son adhésion au GATT en 1987 puis à l’OMC en 1994 s’est traduite par un accroissement des échanges commerciaux avec le reste du monde, suscitant ainsi un fort besoin en matière d’infrastructures et de services de transport à même d’accompagner et renforcer cette nouvelle dynamique. L’importante évolution de la structure des échanges commerciaux du Maroc sur les vingt dernières années a ainsi engendré un besoin grandissant en matière de transport. La France est aujourd'hui le deuxième partenaire commercial du Maroc. On dénombre plus de 760 filiales d'entreprises Françaises au Maroc. Les exportations françaises vers le Maroc ont connu une augmentation de près de 20% durant l’année 2016.

Centrimex s'implante au Maroc

Compte tenu de ce développement et de la place croissante du Maroc dans les échanges avec ses partenaires Africains, Centrimex a le plaisir de vous informer de la création de nouveaux services de transport pour le Maghreb et en particulier le Maroc. Nous nous sommes implantés à travers un nouveau partenariat commercial avec la société SUTRA.

Spécialiste historique du transport vers l'Afrique, nous continuons ainsi notre démarche de diversification afin de vous proposer de nouveaux services vers ces destinations. Nos prestations sont ouvertes à tous nos clients et à tous les transitaires désireux de profiter de notre savoir-faire.

Ces nouvelles offres répondent aux besoins logistiques les plus exigeants. Optimisation des coûts, synchronisation de vos flux d'approvisionnement, sécurité de vos expéditions et délais maîtrisés, nos solutions cumulent tous les avantages ! Nous choisissons pour vous la meilleure route logistique et les meilleurs modes de transport en partenariat avec les compagnies les plus performantes.

Nous ouvrons désormais les activités suivantes au départ et à l'arrivée du Maroc :

SERVICES DÉPARTS ARRIVÉES DOOR TO DOOR
Groupage Maritime Hebdomadaire
A partir du 26 juin
Marseille et Rouen Casablanca  
Transport Maritime & Aérien Monde entier (Europe, Asie, Moyen Orient, USA) Maroc
Transport Maritime & Aérien Maroc Monde entier (Europe, Asie, Moyen Orient, USA)
Cotation Conteneur Complet Dry, Reefer, Personnalisé dry et Groupage divers Casablanca Côte Ouest Africaine, Mali & Burkina-Faso
Cotation Conteneur Complet Dry, Reefer, Personnalisé dry et Groupage divers Côte Ouest Africaine, Mali & Burkina-Faso Casablanca

Boosté par la croissance économique du Maghreb, Centrimex souhaite vous accompagner en vous proposant une implantation au cœur de vos activités. Nous vous offrons toutes les garanties en matière de sécurité et de maîtrise des flux, un transit-time et des coûts très performants. Si vous souhaitez de plus amples informations, n'hésitez pas à nous contacter. Nous nous tenons à votre disposition afin d'étudier vos demandes et vous apporter une solution optimale et personnalisée :

Contact : Hind Chitty ou Philippe Dehays
Tel : 04 42 15 11 79
Mail : maghreb@centrimex.com

Nous contacter
prochain article

Les méga alliances et le marché du fret maritime

Les méga alliances et le marché du fret maritime  

A l'heure des menaces protectionnistes aux Etats-Unis, les grandes compagnies de transport maritime se portent plutôt bien ... Dans un contexte de forte concurrence et de taux de fret toujours plus bas, de nouvelles alliances maritimes se sont conclues. En 2016, la moitié des compagnies maritimes ont disparu et les survivantes tentent de se regrouper. Les armateurs sont passés d'un système de quatre alliances à trois. La décision de fusionner les chinois Cosco et China Shipping, jusque-là dans des alliances différentes, puis les rachats de NOL par CMA CGM, et de UASC par Hapag-Lloyd ont complètement changé la donne.

Rappel des faits, la plus importante Ocean Alliance est constituée du chinois Cosco, du taïwanais Evergreen, du hong-kongais OOCL et bien sûr CMA CGM, leader de l'alliance avec 35 % des capacités globales. Elle représente une flotte totale d'environ 323 bateaux. Ainsi, à travers Ocean Alliance, le groupe tricolore propose depuis le 1er avril 2017 13 loops (grands axes maritimes) entre l’Asie et la Côte Ouest de l’Amérique du Nord, 7 loops entre l’Asie et la Côte Est de l’Amérique du Nord, 6 loops entre l’Asie et l’Europe du Nord et 3 loops sur la route Transatlantique. The Alliance, réunit l'allemand Hapag-Lloyd, trois armateurs japonais et un taïwanais (NYK, MOl, K-line, Yang Ming). Ils peuvent compter sur une flotte de 241 navires. Ensuite, le plus petit en taille est l’alliance 2M, pour Maersk et MSC. Les leaders mondiaux, ils contrôlent 77 % des capacités globales de conteneurs maritimes et 96 % dans les échanges est-ouest, leur flotte total se compose de 223 bateaux.

La conséquence directe de ces nouvelles alliances est une consolidation d'un secteur d'activité qui était pourtant en pleine tourmente ces dernières années. La capacité déployée sur les routes transpacifiques, transatlantiques et Asie-Europe auraient ainsi progressé de 5 % en offre et de 4 % en tonnage par rapport au mois précédent la mise en place de ces nouvelles alliances (chiffre Alphaliner).

Seconde conséquence, l'accroissement de la taille des navires. Plus le nombre de porte-conteneurs déployés sur les mers diminue, plus leur taille augmente. La mise en place de ces nouvelles alliances a ainsi eu pour effet d'augmenter la demande de capacités sur les marchés Est-Ouest de la ligne régulière. Une évolution qui se fait au profit des navires les plus gros, la tranche entre 14.000 et 20.000 EVP de capacité. Les segments des 10.000 à 13.300 EVP et des 3.000 à 5.100 EVP continuent de voir leurs effectifs se réduire. Il faudra trouver par la suite un moyen de redéployer les navires d'une plus faible capacité...

Ces alliances qui sont purement opérationnelles répondent, avant tout, à la nécessité d'avoir la couverture portuaire la plus large possible pour mieux partager les capacités et remplir les porte-conteneurs géants au détriment des plus petits. Désormais, plus de 95% des flux maritimes Est-Ouest sont réalisés par ces trois alliances. Une situation de monopole qui commence déjà à faire flamber le marché. L'AUTH et l'Union TLF ont d'ailleurs récemment dénoncé ces pratiques. Ils reprochent aux grands armateurs internationaux d'avoir réduit leurs capacités et augmenté considérablement leurs taux de fret.

Ces nouveaux schémas logistiques doivent être profitables à nos clients et nos équipes travaillent activement à vous accompagner dans ces évolutions. Notre expérience nous permet de connaître les facteurs clés de la réussite d’un projet maritime :

Nos services :

Container maritime personnalisé
Container maritime personnalisé reefer
Container dry
Container reefer
Container flexitank
Container citerne alimentaire
Container open top et flat
Matériel roulant
Solution fret conventionnel
Découvrez les services Centrimex
Nos services

 

prochain article

LE TRANSPORT ROUTIER BAT DES RECORDS EN 2016

En 2016 la création d'entreprises de transport routier à progressé de 52% ! 17 000 entreprises se sont ainsi créées sur l'année 2016 selon une étude Ellisphere compensant largement une hausse des disparitions (+ 17,1 %). 1 363 entreprises ont cessé leur activité pour cause de départ à la retraite, cession du fonds ou pour des raisons de fusion/absorption. Enfin, soulignons que l'essentiel des créations de sociétés de transport s’est effectué sous forme d'entreprises individuelles (77%) puis de sociétés commerciales (22%).

L'implantation de ces nouvelles entreprises est encore disparate mais l'Île-de-France est toujours la destination préférentielle. La région Île-de-France a, en effet, accueilli plus de 2 000 nouvelles entreprises, ce qui représente près de 58 % du total national. Arrive ensuite Auvergne-Rhône-Alpes avec 425 créations de sociétés, puis les Hauts de France (180) et la région Languedoc-Roussillon-Midi Pyrénées (157).

Ce phénomène profite surtout au transport léger. Durant le premier trimestre 2016, 3 521 entreprises de transport routier de marchandises ont été créées, près de 71 % ont choisi une activité de transport léger, courses urbaines ou livraisons de petits colis. En effet, en 2016, ce secteur a bénéficié d’un dispositif de libéralisation de certaines activités avec la loi Macron, accompagné d’une croissance du marché du petit colis (ventes internet), offrant ainsi des opportunités à de nouveaux intervenants ...

Le transport routier bat des records en 2016
prochain article

Importateur/exportateur et représentant en douane certifiés OEA : le ticket gagnant

Le nouveau CDU (Codes des Douanes de l’Union), entré en vigueur le 1er mai 2016, a confirmé les avantages « douaniers » déjà accordés aux Opérateurs Economiques Agréés. Parmi ces avantages, l’un des plus décisifs concerne l’allègement du nombre de contrôles physiques et documentaires. L’Administration des Douanes a tenu à repréciser dans quel contexte était accordés ces avantages, en particulier lorsqu’un Importateur ou Exportateur fait appel à un Représentant en Douane (cas qui constitue, rappelons-le, la pratique de dédouanement largement majoritaire en France).

Importateur/exportateur et représentant en douane certifiés OEA : le ticket gagnant

Celle-ci est éligible à la réduction des contrôles lorsque le Représentant en Douane et le destinataire des marchandises (Importateur notamment) sont tous les deux titulaires d’un certificat OEA. Cette règle est à nuancer en fonction du mode de représentation. Dans le cas d’une représentation directe, la certification OEA de l’Importateur est suffisante, idem pour la certification du Représentant en Douane dans le cas d’une représentation indirecte.

Si l’on rajoute les avantages à destination du certificat OEA à l’Export vis-à-vis des pays qui ont signé une reconnaissance mutuelle avec l’Union Européenne (Etats-Unis, Chine, Japon, Suisse, Norvège), il apparaît clairement que le ticket gagnant de la simplification douanière et de la fluidité de la Supply Chain Internationale réside dans l’obtention conjointe du certificat OEA par l’entreprise importatrice ou exportatrice et son ou ses Représentant(s) en Douane. Centrimex est titulaire du certificat OEA Full pour l’ensemble de ses activités en France depuis juin 2012. Nous apportons un suivi régulier à l'ensemble de nos certifications et leurs évolutions afin de vous délivrer des prestations toujours plus sures et efficaces.

Consulter les Certifications Centrimex
prochain article

L'essor du traFiC maritime africain

Dans le dernier numéro de mai 2017 de « Secteur privé & développement », Proparco filiale de l'Agence Française de Développement, donne les clés de la croissance du trafic maritime en Afrique et décrypte le rôle du secteur privé dans le développement des ports du continent.

Des ports de plus en plus grands, de mieux en mieux équipés et plus nombreux ...
Les ports africains connaissent depuis plusieurs années un essor important de leurs trafics. Entre 2007 et 2017 plus de 50 milliards de dollars ont été injectés dans le secteur portuaire africain. Le taux de croissance annuel moyen du trafic maritime est de 7% ! L'Afrique représente 5% du trafic maritime mondial et 2% du trafic conteneurisé.

L'essort du tracif maritime africain

Cette évolution majeure est notamment due au basculement des échanges commerciaux avec l'Asie. Proraco souligne également le rôle du secteur privé, en effet, la majorité des terminaux portuaires est passée sous le contrôle d'opérateurs privés sous la forme de partenariats publics & privés. Ces partenariats ont permis aux ports de rattraper leur retard en terme de normes internationales et ainsi d’améliorer leurs productivité, rentabilité et leur compétitivité ... Toutefois ces excellents résultats cachent également quelques faiblesses, l'Afrique doit faire face à de nombreux défis.

Le trafic est ainsi ralenti par un manque de fluidité autour des infrastructures portuaires ainsi que par la faiblesse des connexions avec l'arrière -pays.

Quelques ports seulement sauront tirer leur épingle du jeu dans une compétition toujours plus élevée. Les ports africains doivent répondre à différents critères pour s'imposer à leurs concurrents internationaux : un tirant d'eau important pour accueillir les derniers navires, des espaces de stockage suffisants, un marché régional attractif autour du port et la stabilité politique du pays accueillant.

Consulter « Secteur privée et développement »   Consulter « Secteur privée et développement »

Consulter la revue trimestriel

Consulter la revue
prochain article

Centrimex vu du côté des associations

Fidèle à son engagement éthique, l’entreprise Centrimex et ses collaborateurs poursuivent avec fierté leur collaboration avec plusieurs associations :

Les copains de Charles

Les copains de Charles

L'association « Pour les Copains de Charles » est née autour de Charles, un jeune enfant décédé en août 2014 et touché par un cancer très rare. En France, seulement 2% des fonds de recherche vont aux cancers pédiatriques et la recherche évolue très lentement.

Aujourd'hui sa Maman Sigolène Moulin se bat afin de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer pédiatrique. Elle souhaite que cette maladie puisse être prise en charge le plus précocement possible afin que le maximum d'enfants soit sauvé. Centrimex est fière de contribuer à aider l’association dans ses projets.

Plus d'information

Marseille Centre Afrique Solidarité
Marseille Centre Afrique Solidarité
Marseille Centre Afrique Solidarité

Marseille Centre Afrique Solidarité

Marseille Centrafrique Solidarité a été créée en février 2006 à la suite de la nomination du père spiritain, Dieudonné Nzapalainga, comme Supérieur Régional de la Congrégation du Saint Esprit en Centrafrique. Ses principales missions sont d'aider les habitants de la République Centre Africaine à mener à bien des projets de développement sociaux et économiques liés à l’éducation, la santé, la formation ou encore l’équipement ainsi que de renforcer la capacité des populations à se prendre en charge.

Centrimex a participé cette année au processus d'acheminement d'un container de 40 pieds. Le container actuellement à Douala, doit partir pour Bangui, la capitale et la plus grande ville de la République centrafricaine. Toutes les équipes Centrimex et Colimex se sont mobilisées pour ce projet.

Le matériel envoyé aura plusieurs utilisations. Tout d'abord, une partie de la marchandise sera utilisée pour développer les activités économiques de la région. Une voiture acheminée par ce même container sera utilisée pour salarier deux personnes à travers une activité de taxi. L'association compte également développer des activités pour un foyer de petites filles orphelines. Du matériel de cuisine, des congélateurs, des vélos, des machines à coudre et des outils pour cultiver la terre seront destinés à créer des activités d'apprentissage et apporter un peu plus d'autonomie aux pensionnaires de l'orphelinat.

Du matériel médical sera également distribué pour le centre de soins de Niakari ainsi que l'hôpital et le centre de rééducation pour les handicapés moteurs de Bangui (fauteuils roulants, vaccins, matériel photovoltaïque, béquilles, genouillères, linges, etc.). Enfin, des ordinateurs, des livres et différentes fournitures scolaires seront utilisés pour la bibliothèque et l'école que soutient Marseille Centre Afrique Solidarité.

Plus d'information

Retrouvez tous les projets humanitaires soutenus par Centrimex sur le site internet :

Engagement éthique

33 boulevard de l'Europe,
France, 13744 Vitrolles
Tél : +33­-4­-42­-15­-98­-20
Fax : +33­-4­-42­-15­-98­-21
Mail : contact@centrimex.com

Certifié AEO Certifié AEO
Agrément IATA IATA
Agent habilité aérien Agent habilité aérien
Facebook Twitter Google Plus Linkedin Viadeo Youtube

© Copyright 2017 - Tous droits réservés - CENTRIMEX
Conformément aux dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, le traitement automatisé des données nominatives réalisé à partir de ce site Internet a fait l'objet d'une déclaration auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). En application de l'article 27 de cette loi, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, adressez vous à l'adresse contact . Vous pouvez vous désinscrire de cette newsletter en suivant ce lien. Vous pouvez également mettre à jour votre profil d'envoi en cliquant sur le lien profil.